Inicio > Angoulême 10/11/2013, Des histoires, Divertissement, Ukraine > Comment traduire “Super strut”? (Essai de monologue interieur)

Comment traduire “Super strut”? (Essai de monologue interieur)

http://grooveshark.com/#!/s/Super+Strut/1WLWZK?src=5

Il faut que je continue à traduire. Traduire me fait du bien. Il y a toujours des gens et circonstances méchants qui essayent de m´interrompre. Ils me gènent. Je les dèteste. Oui, traduire, n´importe quoi, n´importe où, à tout prix, à tort ou à raison. Écrire, remplir des feuilles des mots étrangers comme ceux-ci. La forte besoin de mettre à rouler des mots, de m´en servir comme d´un fauteuil roulant.Cette idée me plait tout à fait, un fauteuil roulant avec des mots au lieu de roues. Poussez vous! J´arrive! Et je me mets à écrire comme un fou. Et j´ enfonce la pèdale de l´accelerateur du fauteuil roulant tout en me demandant où m´ameneront maintenant ces pneus si particuliers.

À vrai dire, ça fait déjà plus d´une semaine que je ne suis pas en rapport avec l´allemand. Les notions d´allemand que j´ai ramassé au cours de ma vie avec tant d´effort sont au bord de s´extinguer sans laisser la moindre trace. La situation est grave. Le temps s´écoule et je vieillis. Buff, quelle platitude si paralisante¡ Avant tout je suis pressé de démarrer mon fauteuil, peu importe dans quel  sens.  Il faut trouver coûte que coûte un texte allemande pour que je puisse le traduire au moins à l´espagnol. Cette fois je m´épargnarai des voies plus exigèantes et j´irai au fait. De l´allemand à l´espagnol, tout court. Pas question de se compliquer la vie. Aha¡ Je viens de trouver une entrevue à un historien allemand dans un journal sur internet. Je la traduis dans la foulée. La traduction laisse en moi une empreinte troublante. Mmmm… Je ne sais pas quoi, une certaine indifference à l´égard d´un pays, l´Ucraine, dont le destin l´entrevue aborde. Mon cerveau réagit sur le champ et se dépeche à fouiller dans mes souvenirs. Tout d´un coup je me souviens d´un autre historien, americain, en l´ocurrence. Alors je saute à l´anglais sans laisser que rien ni personne m´interrompent avec des niaiseries. Continuer à outrance. “Toujours en avance, jamais en derriere” c´est ma devise. La chose la plus importante c´est de propulser le fauteuil roulant comme le ministre d´economie allemand à la télé.

Mais , diable! Qu´est- ce que dit cet historien americain que je suis en train de traduire. Il établit des liens entre le projet politique de Vladimir Putin et l ´essor de l´extrème droite Europeénne!…Merde!…Merde! Des morceaux de peau viennent à m´ interrompre  en tombant sur le clavier de mon ordinateur. M´allongant sous le soleil ce dernier week-end je me suis brulé. Je déteste les crèmes du soleil et maintenant je pele. C´est ma faute. Je l´avoue. Hier soir je me suis rendu compte que j´avais oublié de la pâte dentifirice chez moi.Au lieu de démander au type de la reception de l´hôtel de la pâte dentifrice ou plus simplement du dentifrice, je lui ai demandé de la crême dentifrice. Il vaudrait mieux que je ralentisse mon rythme de traduction au moins que je ne veuille finir par me raser avec une crême si intraduisible…

 

  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: