D´âpres aprés fêtes

Il se réveilla. Il se souvint trés vaguement qu´il avait fêté cette nuit-là avec ses potes. Il avait mal à la tête et n´arrivait à  voir dans l´obscurité de sa chambre que la fente de la porte en réfléchissant la lumière de l´aube. Il serra ses yeux pour les protèger. Ça lui manqua de n´avoir un bandeau pour les yeux. Ce fut  le toucher le sens qui prit la main par rapport aux autres , alors qu´il commencait à palper son corps sur le lit en se rendant compte  ainsi qu´il était allé se coucher sans se déshabilller, avec même les pieds chaussés. Ses mains,  glissant le long du torse, trouverent leur mouvement entravé par une substance visqueuse. Des taches de gin tonic , des cendres et des restes d´une poussière blanche  repandus à l´hauteur de sa poitrine mettaient en évidence la portée fatale de la fête: son plus beau pull semblait être ruiné. “ Comment reagirá ma maman?” sa conscience étourdie se démanda. Il porta sa main à son nez pour réflechir sur la fesée qui vraisemblablement l´attendrai. Il s´apercut alors que son nez était bouché à cause du tábac et de la dite poussière blanche. En pressant avec ses doigts la cloison nasale il parvint à déboucher son nez. Tout d´un coup il sentit le parfum acide qui s´éxhalait de lui et, ensuite, rien ne put lui empêcher de se mettre à crier dans la noirceur de sa chambre, tandis qu´en dehors il faisait jour.

  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: