Inicio > Angoulême 10/11/2013, Des histoires, Divertissement, French > Robinsonne (histoire inachevée)

Robinsonne (histoire inachevée)

Elle vivait seule dans une île. Elle s´était arretée de chercher un homme qui dans cette île pourrait l´accompagner. En fait elle n´avait pas même essayé de le chercher. On a dit ça parce que c´est la chose la plus normale chez nous, mais pas dans cette île où cette femme se trouvait toute seule et finalement hereuse.

Ici la chose la plus proche à un homme était un oiseau mâle dont le chant rappelait celui de son mari lorsqu´il chantait en se douchant, bien que pas necessairement tous les matins.

Mais son mari, au demeurant,  n´était plus là. Il est mort pendant le naufrage du bateau dans lequel ils voyageaient vers l´Afrique. Grâce à son mort elle ne devait pas plus subir un être si penible et violent que cet homme le fût.

À l´époque où son mari vivait elle maintenait en état un batîment déssaffecté. À un moment donné, lorsque son mari avait gaspillé tout l´argent de son famille, il l´a forcée à travailler dans ce metier en lui disant qu´à partir de là il resterait à la maison, ferait le linge, essuyerait la vaisselle, bref, s´occuperait de tout ce qu´avait rapport aux besoins domestiques, tandis qu´elle se chargerait de gagner l´argent. Dans ce but il avait contacté un ami à lui,  proprietaire d´un batîment industriel pres de chez eux, don’t le maintien avait le besoin d´une touche féminine.

Contrairement à la chose la plus normale chez nous où traditionnellement c´est la femme qui est ravitaillée par un homme qui lui apporte chaque semaine le necessaire quand le temps le permet et bien que leur relation amoureuse eût commencé avec cette idée dans sa tête, la conduite de son mari envers elle a changé de fond en comble aprés la mort de ses parents. A partir de ce moment il est devenu le monstre qu´il était dans ses derniers jours, un monstre capable de l´amèner en Afrique pour qu´elle travaille dans une plantation de tabac au Congo alors qu´il dépensait l´argent qu´elle gagnait avec la sueur de son front. La situation était arrivée à un tel point qu´elle ne songeait qu´ à l´assassiner où à espèrer un événement miraculeux qui l´épargnera une peine de prison à vie.

Et miraculeusement cet événément est arrivé lorsque le bateau qui les amènait en Afrique a sombré et par la suite son mari s´est noyé tandis qu´elle s´est sauvée en arrivant dans cette île òu elle était hereusement seule.

Ici elle a fini por constituir un stock de vivres où cas òu elle ne trouvait pas un homme que, d´ailleurs, comme ci-dessus nous avons déjà dit, elle ne cherchait pas du tout. En fait aprés l´expérience avec son mari si miraculeusement décédé elle a developpé un fort penchant pour la compagnie amoureuse des animaux domestiques, auxquels aprés une periode épanouissante de vie ensemble elle tueait pour s´en nourrire. C´était l´empreinte que la vie en couple avec son mari avait laissé impitoyablement en elle.

Dans ce temps là, tous les jours, lorsqu´elle rentrait à la maison aprés avoir donné une touche femenine au batîment de l´ami de son mari, elle se renfermait dans la salle de bain pour se mettre là dedans à rèver d´une autre vie pire que la sienne. L´hèros de ces rèves n´ètait pas evidemment elle, sinon la maîtresse de son mari avec qui il l´avait trompé dès le début de son mariage. Le temps qu´elle passait dans la salle de bain était le seule plaisir qui, alors, lui était à portée de la main: celui de se venger de cette traitresse…

  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: