Le téléphone noir

C´était un téléphone noir. Telle était sa noirceur, qu´il faisait peur. Il était au milieu de la masion, dans une chambre au bout d´un couloir interminable.

Se trouvante entre la cuisine et une salle de bain pour invités distingués que personne utilisait, la fonction de cette chambre par rapport au reste de chambres était une enigme.

Une enigme, on doit le dire, colorée, même bariolée, car le papier peint qui couvrait ses murs était un melange d´orange, jaune et rouge sur fond marron. Et justement là, accroché à eux, était le téléphone trop noir.

Il a sonné une fois. La femme de ménage l´a pris. C´était la dernière fois que nous, les enfants, l´avons vu.

  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: