Le vent d´ Harmattan

Les vents du dèsert font voler le cacao

Les contrats à terme sur le cacao sont montés en flêche à Londres et à New York lorsque des vents du désert menaçaient la dernière partie de la récolte principale en Côte d´Ivoire. En même temps des attentes des données qui confirmaient une forte demande au quatrième trimestre 2011 ont fait bondir le marché.

Le cacao pour livraison en Mars valait 142 dollars, ou en hausse de 7%, et 2.170 dollars la tonne sur le marché NYBOT-ICE amèricain.

Le contrat sur le marché LIFFE a gagné 93 livres, ou en hausse de 7%, pour se fixer à 1.428 livres la tonne metrique.

La hausse des prix signifie un changement radical par rapport à ce que le cacao valait à la fin de l´année 2011. Les contrats d´un mois d´écheance à New York et à Londres ont touché en Decembre le niveau le plus bas en trois ans, en attente des abondantes réserves arrivantes des nations d´Afrique de l´ouest productrices du cacao.

Mais l´aires où le cacao est cultivé en Côte d´Ivoire ont subi une manque de pluie pendant le mois de Decembre lorsque les vents du Harmattan s`y sont installés. Les vents soufflent en hiver du sud du Sahara en portant des particules fines de poussière.

“Les vents du Harmattan apportent de l áir chaud et sec dans les regions où le cacao pousse” a dit Drew Geraghty, courtier chez ICAP futures. “Les vents peuvent dessécher l´humidité du sol et avoir un fort effet sur les cosses de l´arbre”.

Côte d´Ivoire est en train de rècolter sa principale moisson, qui a commencé en Octobre. Aprés avoir ramassé les fèves du cacao, les arbres produisent une nouvelle et plus petite moisson à la mi-saison. La récolte de cette moisson commence en Avril ou Mai.

Les menaces du temps couvrent de nuages les perspectives d´une récolte qu´on avait prevuée solide et quelques investisseurs se preparent au pire.

“Le marché a pu subir une telle dégringolade que maintenant, lorsqu´on voit cet enjeu s´aggraver, les prix bondissent” a dit Keith Flury, un analyste senior chez Rabobank.

Les problèmes dus au temps peuvent provoquer un deficit sur le marché, car les concossages du cacao mesurent la quantité de fèves du cacao qui sont transformées en poudre et ils sont considerés comme le baromètre de la demande du chocolat.

Les concossages du cacao du troisième trimestre 2011 ont augmenté de 14% par rapport à la mème periode de 2010, d´auprés l´Association Europeènne du cacao. Les concossages du cacao en Europe, un chiffre-clé de la demande, se sont placés à la tète de cette augmentation aprés leur chute en 2010.

Sudakshina Unnikrishnan, analyste financière d´agriculture chez Barclay´s, a dit que les marchés à terme sont en train d´anticiper los concossages du quatrième trimestre 2011, donnée que l´Association Européenne du Cacao publiera plus tard cette semaine. Mademoiselle Unnikrishnan a dit qu´on prevoit que les concossages soient “fermes”.

Post-scriptum:

Finalement les concossages du cacao du quatrième trimestre 2011 se sont averés plus bas qu´on l´avait prevu…Les prix du cacao  sont, donc, descendus…

  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: